Olivier Calicis (né en 1964) est en recherche :

où sont nos singularités ?

Peut-on les agréger et réussir une vie communautaire, une vie d’échange ?

Doit-on obligatoirement se défaire, se perdre pour entrer en communication ?

N’y a t’il que des rapports de soumissions et/ou de dominations ? 

Ces questions il les a d’abord abordées par le biais de la musique, et plus particulièrement de la chanson, puis comme monteur cinéma et vidéo pour se fixer actuellement sur la photographie. 

Il interroge l’espace, le temps, les lumières et leurs capacités à entrer en dialogue avec nos émotions, nos apprentissages, le dit et le non-dit. 

Avec comme moteur permanent la volonté de rencontrer.